Epargne retraite : déductions fiscales et PER

21 décembre 2023

L'approche de la retraite soulève une multitude de questions, notamment celle de la préparation financière pour maintenir votre niveau de vie une fois entré dans cette nouvelle phase. En France, le système de retraite par répartition est complété par des dispositifs d'épargne retraite attractifs, comme le Plan Épargne Retraite (PER). Ces solutions permettent non seulement de se constituer un capital ou de percevoir des rentes viagères, mais offrent également d'intéressants avantages fiscaux. Avec les incertitudes économiques, mettre en place une stratégie d'épargne retraite devient une véritable nécessité. Découvrons ensemble comment optimiser votre épargne et réduire vos impôts grâce à des dispositifs efficaces.

Constituez votre épargne retraite avec sagesse

Aborder la question de l'épargne retraite, c'est envisager un plan d'action sur le long terme pour sécuriser vos revenus futurs. Les plan épargne en entreprise et les PER individuels constituent deux des principales voies pour bâtir ce patrimoine financier.

Cela peut vous intéresser : Transformer votre chambre avec nos housses de literie aux motifs variés et tendance

Le PER se décline sous deux formes principales: le PER individuel et le PER entreprise. Les deux permettent de réaliser des versements volontaires et bénéficient de conditions de déduction fiscale alléchantes. De plus, les versements obligatoires dans le cadre d'un PER entreprise renforcent le montant accumulé au fil du temps. Pour en savoir plus sur les solutions d'épargne et d'optimisation fiscale, n'hésitez pas à consulter des informations supplémentaires en cliquant ici.

Optimisez votre fiscalité à l'aide du PER

L'épargne retraite est un moyen efficace à la fois pour anticiper votre avenir financier et pour alléger votre fiscalité actuelle. Le PER en est un excellent exemple, offrant diverses options de déduction fiscale.

En parallèle : Festivals culturels : quelles sont les activités ?

Les versements volontaires sur un PER sont déductibles de votre revenu imposable. Vous pouvez ainsi baisser votre impôt sur le revenu en plaçant de l'argent sur votre PER, dans le respect des plafonds fiscaux établis.

Pour bénéficier de la déduction fiscale, les versements ne doivent pas excéder 10% de vos revenus professionnels de l'année précédente, avec un plafond annuel fixé à plusieurs milliers d'euros. Les versements obligatoires et volontaires sont cumulables dans cette limite.

Bien que les versements sur le PER diminuent l'impôt sur le revenu, ils n'ont pas d'effet sur les prélèvements sociaux dus sur les revenus du capital lors de la sortie du plan.